( 7 juin, 2013 )

Little Alice in Wonderland Tome 2 Sortie le 26/06/2013

Un peu de patience…………….

Little Alice in Wonderland – Tome 2

Tango baïonnette

 à Découvrir ici

Dans la réalité, Alice est une icône sex & drugs & rock n’roll, que ses excès ont menée où elle se trouve aujourd’hui, entre la vie et la mort, entre rêve et réalité… Au pays des merveilles, la révolte gronde à Wondercity, mais la reine de coeur n’en a cure ! Elle a d’autres chats à fouetter : l’insaisissable Lapin blanc commence vraiment à lui courir sur le haricot ! Aux grands maux les grands remèdes, madame nous sort son joker : le chapelier fou. Pendant ce temps, Lapinou, Cassegrain pour les intimes, poursuit son périple en charmante compagnie…

Franck Tacito nous offre la suite de cette série détonante, véritable déclaration d’amour à la culture geek, au cinéma hollywoodien à grand spectacle et aux comics.

( 5 juin, 2013 )

Mes lectures de Juin.

ELFES

T.2 – L’Honneur des Elfes sylvains

Scénariste : JARRY
Dessinateur : MACONI
Coloriste : SAITO

Genre : Heroic Fantasy

Soleil Celtic

 

LE PEUPLE DES ELFES SYLVAINS À L’HONNEUR DANS LE DEUXIÈME TOME DE LA SÉRIE ÉVÉNEMENT.

La cité de Eysine est assiégée par des mercenaires Orcs. La situation est désespérée. La fille du roi décide, contre l’avis de tous, d’aller demander l’aide des Elfes sylvains. Alors que, pourchassée par les Orcs, elle  s’enfonce toujours plus profondément dans la forêt, elle trouve refuge dans une citadelle en ruine, un sanctuaire jalousement préservé par les Elfes. L’ancien pouvoir qui hante les lieux reconnaîtra la jeune femme comme la dernière descendante des druides… Ce qui aurait pu sauver son peuple sera pour elle la plus terrible des malédictions !

 

LONG JOHN SILVER

T4 : Guyanacapac

 

scénariste (s) : DORISON XAVIERLAUFFRAY MATHIEU

dessinateur (s) : LAUFFRAY MATHIEU

coloriste (s) : LAUFFRAY MATHIEU

Dargaud

Dans Guyanacapac, 4e tome des aventures de Long John Silver, Xavier Dorison et Mathieu Lauffray conduisent leurs héros aux portes de la cité perdue…


Dans ce 4e épisode de Long John Silver, les membres rescapés du Neptune découvrent enfin la mystérieuse cité de Guyanacapac. C’est ici qu’un trésor serait enfoui ; c’est ici aussi qu’un piège infernal va se refermer sur eux. Chacun va découvrir l’horrible secret de cette cité et la véritable personnalité de l’Indien Moxtechica. Quant à Vivian, enceinte, elle ne peut plus reculer ; elle va devoir surmonter cette ultime épreuve..

 

ELRIC –

 

Tome 1 : Le trône de rubis

ScénaristeJulien Blondel

DessinateurDidier Poli

DessinateurRobin Recht

Dessinateur et ColoristeJean Bastide

D’après le roman deMichael Moorcock

Glénat

Empereur de l’antique île aux Dragons de Melniboné, Elric, albinos et malade, règne sur un peuple plurimillénaire à la puissance héritée des dieux. Mais sa santé fragile l’oblige à user de drogues et de magie pour survivre. Son cousin Yyrkoon, qui méprise ces faiblesses, tente de remettre en cause sa légitimité à posséder le trône de rubis. Apprenant qu’une attaque de pirates sanguinaires se prépare, Elric saisit l’occasion pour tenter de restaurer son autorité. Il va révéler ainsi une personnalité complexe, mais aussi son allégeance aux sombres desseins d’Arioch, le plus puissant des Seigneurs du Chaos…

Découvrez l’adaptation en bande dessinée de la célèbre saga d’Elric de Melniboné ! Né sous la plume du Britannique Michael Moorcock en 1955, cet antihéros décadent empreint d’un romantisme tragique – alors rare dans l’heroic-fantasy – est aujourd’hui une référence incontournable du genre aux côtés de Conan le Barbare et du Seigneur des anneaux. La saga d’Elric a été depuis plus de cinquante ans déclinée à de multiples occasions en littérature, bande dessinée  (pour la première fois par Philippe Druillet en 1969 !), comics, jeux vidéo, jeux de rôle… Épique, gothique, démesurée, ensorcelante, cette nouvelle adaptation 100 % française, somptueusement mise en images par Didier Poli et Robin Recht, a reçu l’approbation enthousiaste de Michael Moorcock lui-même et est déjà vendue dans les pays anglo-saxons avant même d’avoir été publiée dans l’Hexagone !

|