• Accueil
  • > Archives pour septembre 2011
( 30 septembre, 2011 )

Les Rois forgerons

forgeron.jpg

Les Rois forgerons

T1 : Le Sceau de Karzac Um Rork

Dessinateur : TREGIS
Scénariste : Nicolas JARRY
Coloriste : Marta MARTINEZ
Édition : SOLEIL

Genres : Aventure / Fantasy

Les hordes d’orcs attaquent les nains. Dans l’urgence, ceux-ci cherchent à protéger leur sceau sacré et à s’allier aux elfes. En vain ? Tous les poncifs de l’heroïc-fantasy réunis dans un épisode pilote… pas désagréable !
L’histoire : C’est un véritable fléau qui s’abat sur les peuples nains et hums : sous la bannière du Dieu borgne Umdall, d’innombrables tribus d’orcs se sont unies en une seule gigantesque armée. Ils ont déferlé vers les contrées septentrionales et ont réussi à forcer les hautes portes de Nua Drïm qui protégeaient les vallées fertiles des nains. Lors de cet assaut, le vaillant roi nain Oldrik a été tué. Son frère Frejja s’en va prévenir son neveu Igmar, un paisible archiviste depuis des années au service des hums, de la mort de son père. En compagnie du roi hum Anderlin, ils conviennent qu’ils ne peuvent vaincre une telle menace sans l’aide des elfes. Ceux-ci accepteront-ils de les rejoindre, étant donné que les anciens traités sont caducs et que leur économie se passe aisément du commerce des nains ? Tandis qu’Igmar rejoint sa famille et enterre son père, on fait sortir de geôle Tuldun, un mercenaire nain. En effet, Tuldun connaît comme sa poche le dédale des tombeaux des rois, qui mènent tous jusqu’à leur cité de Karzac Um Roc. Contre une forte somme d’argent, on lui demande de bloquer tous les tunnels

( 27 septembre, 2011 )

DURANDAL

289durandal.jpg

DURANDAL
T.3 – Les marches de Bretagne

Scénariste : JARRY
Dessinateur : LEMERCIER Gwendal
Coloriste : DIGIKORE STUDIOS
Editeur : SOLEIL PRODUCTION

Collection : CELTIC

Roland a finalement cédé aux exigences de Odrunn, il ira chercher Durandal. En lui s’est éveillé alors un sang ancien et puissant qui désire l’épée plus que tout. En Bretagne, Muriel a accepté de se marier avec Ganelon pour sauver son peuple, pris en étaux entre la Domonnée et les raides Danois. Mais la situation reste désespérée et la Marche de Bretagne vacillante. En Norvège, Edda et maître Turpin n’ont pas réussi à convaincre les Jarls et les rois normands de les aider dans leur combat contre les Danois… pourtant ils ne peuvent se résoudre à abandonner Roland à son sort et se lancent dans une quête désespérée.

( 13 septembre, 2011 )

MARIE DES LOUPS

loup.jpg

MARIE DES LOUPS

Scénario : L’Homme, Frédéric
Dessin : Penet, Régis
Couleurs : Alquier, Fabien

Editeur : Soleil Productions

T1 : La garde rouge

Aux confins d’un empire, un jeune inspecteur qui doit déjouer l’ambition révolutionnaire d’un général, est troublé par sa fille adoptive. Un premier tome fort prometteur s’appuyant sur des rapports psychologiques maîtrisés.
L’histoire : Dans un empire imaginaire, Nicolas, jeune inspecteur de police, est envoyé en mission secrète à l’abbaye de « Marie des Loups ». Là-bas, dans des contrées enneigées et septentrionales, le général Neredahaus entraîne la fameuse garde rouge, composée de soldats réputés pour leur loyauté sans faille. Il y a bien des années, Guillaume Neredahaus avait pris la tête des armées révolutionnaires qui permit aux « Saint-Pierre » d’accéder au pouvoir et causa la perte des « Saint-Mathieu ». Aujourd’hui, en dépit de sa réputation légendaire, Neredahaus est suspecté de fomenter une révolution légitimiste. Sur place, Nicolas est accueilli froidement mais respectueusement par le général. Tandis qu’il s’installe dans ses nouveaux quartiers, il fait la connaissance d’une jeune femme pertinemment prénommée Marie. Charmeuse et peu farouche, Marie est présentée par Neredahaus comme étant sa fille adoptive. Immédiatement troublé, Nicolas a tôt fait de prendre la mesure des rapports ambigus

T2 : Le Cirque de Petra

La jeune provocatrice Marie, héritière cachée du trône des Saint-Mathieu, devient l’icône vivante d’une sanglante révolution. Décalé et outrancier, mais néanmoins intéressant…
L’histoire : Au cœur d’un empire imaginaire, la révolution des Saint-Mathieu contre le trône détenu par les Saint-Pierre est en marche ! Fer de lance de ce mouvement légitimiste, le général Neredahaus lance son armée de fidèles combattants contre des troupes impériales quatre fois plus nombreuses. Pourtant, une alliance avec un peuple de samouraïs venus d’orient leur permet de gagner du terrain et de frapper aux portes de la capitale, Petra. De son côté, le jeune inspecteur de police Nicolas Brentano est revenu de l’abbaye de Marie des Loups en compagnie de la jeune et aguicheuse Marie. Par amour et pour la protéger, il cache à tout le monde – et à elle-même – qu’elle est l’unique descendante des Saint-Mathieu. Elevée et formée à l’art du combat par Neredahaus lui-même, la jeune femme est à un age où l’impertinence et la provocation ne connaissent aucune limite. Un soir, une troupe de cirque profite d’une représentation officielle pour tuer le régent en public et kidnapper Marie, dans l’optique de lui révéler son destin. La jeune femme, farouche et spontanée, riposte de manière très sanglante

T3 : Le sang des loups

La confrontation finale opposant Marie et Mardi, les deux héritières du trône de Petra, approche. Conclusion d’une trilogie atypique, cinglante par ses dialogues et son esthétisme novateur…
L’histoire : La lutte politique qui oppose les Saint-Pierre aux Saint-Mathieu prend maintenant l’aspect d’un duel personnel entre les héritières des deux familles qui se disputent le pouvoir depuis des siècles. Toutes deux expertes dans le maniement du sabre, Marie Saint-Mathieu et Mardi Saint-Pierre se toisent et se galvanisent l’une l’autre, en attendant la confrontation finale, inéluctable. Pourtant Frédéric Caroll, chef des légitimistes d’un naturel agitateur, plaide cette fois pour un règlement politique de ce conflit séculaire, à travers la mise en place d’une république. Au milieu des deux jeunes femmes, dont la soif de sang – et de sexe – ne fait qu’empirer, le commissaire Nicolas Brentano, amoureux fou de Marie, est totalement dépassé par les événements…

|